Le mémoire de la CRAP, version non-censurée

Alors que l’enquête publique sur les causes et circonstances du décès de Fredy Villanueva tire à sa fin, le coroner André Perreault a autorisé les parties intéressées à produire un mémoire. La Coalition contre la répression et les abus policiers a répondu à l’invitation du coroner en produisant son propre mémoire, qu’il nous fait plaisir de partager ici.

Veuillez noter que le mémoire de la CRAP est basé sur les documents qui ont été déposés en preuve (qui sont identifié par un numéro commençant par la lettre C dans le document), ainsi que sur les témoignages de plusieurs de quelques 45 témoins qui ont été entendus par le coroner au cours des 104 journées d’audition de l’enquête publique.

» Téléchargez le mémoire

NE LAISSONS PAS TOMBER DANY VILLANUEVA !

 
Quand on lutte contre l’impunité policière, la bataille n’est jamais ni courte ni facile ! Surtout quand les autorités préfèrent s’acharner sur le grand frère du défunt plutôt de traduire en justice un assassin en uniforme. Alors que l’audition de la preuve à l’enquête du coroner sur le décès de Fredy Villanueva a prit fin dans un climat de démobilisation militante et de désintérêt médiatique, et alors que l’heure est venue d’entreprendre une nouvelle bataille d’une importance cruciale, soit celle contre la déportation de Dany, il est temps de répondre à cette question suivante : Êtes-vous encore là ?
 

La Ville de Montréal retarde la fin de l’enquête Villanueva

 
La Coalition contre la répression et les abus policiers (CRAP) dénonce la décision de la Ville de Montréal de déposer une requête en révision judiciaire visant à empêcher le coroner André Perreault de faire toute la lumière sur les causes et circonstances du décès de Fredy Villanueva. Non seulement cette requête constitue-t-elle une entrave au travail du coroner Perreault, mais elle a également pour effet de retarder la fin de l’enquête du coroner.
 

Le meurtre de Fredy Villanueva en dessin animé

 
Ne tombez pas dans le panneau ! La pseudo reconstitution virtuelle du meurtre de Fredy Villanueva n’est rien d’autre qu’un dessin animé de mauvais goût qui déshumanise les victimes de l’agent Jean-Loup Lapointe au point de les rendre méconnaissable. La rigueur scientifique de ce semblant de reconstitution est d’ailleurs pour le moins questionnable compte tenu que ses concepteurs ont donné libre cours à leur créativité. N’oublions surtout pas que ce dessin animé sordide a été commandité par l’employeur de l’agent Jean-Loup Lapointe et déposé en preuve par le même procureur qui a blanchi l’assassin de Fredy.
 

Dany Villanueva de nouveau devant la Commission de l'Immigration et du Statut de Réfugié

-> Assistez au rassemblement et à l’audience de Dany Villanueva devant la Commission de l’immigration et du statut de réfugié MERCREDI LE 13 octobre à partir de 9h00 au Complexe Guy-Favreau, 200 boul. René-Lévesque Ouest, Salle M70A (Assistez au rassemblement à 8h30 et restez pour l'audience qui débutera à 9h00)

-> Appuyez la famille Villanueva à l'enquête publique sur la mort de Fredy Villanueva. Consultez l'adresse http://www.lacrap.org/calendrier-des-dates-de-lenquete-publique pour connaître les prochaines dates de l'enquête publique.

Un appel conjoint de la Coalition contre la répression et les abus policiers, Montréal-Nord Républik, Personne n’est illégal et Solidarité sans frontières.
 

Pages